Un regard scientifique sur les monothéismes depuis les origines jusqu’à l’époque moderne


Accueil > La recherche

Les autres sources de financement

par claire - publié le , mis à jour le

Fund┋it

Fund┋it est la plateforme de financement de la recherche et de la mobilité internationale en SHS site diffuse tous les appels à projets et à candidature pour chercheurs avec une thèse en sciences humaines et sociales. Elle s’adresse :
• Aux chercheurs confirmés, postdocs et en fin de thèse étrangers qui veulent venir en France
• Aux chercheurs confirmés, postdocs et en fin de thèse français qui veulent partir à l’étranger ou trouver des financements.

Afin de renforcer les stratégies d’attractivité, d’internationalisation et de dépôt de projets de financement en Europe ou à l’international pour les chercheurs en sciences humaines et sociales, la fondation Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA) a conçu, en partenariat avec la FMSH et avec le soutien du CNRS, un dispositif principal – la plateforme fundit.fr – assorti d’outils d’accompagnement et de soutien au dépôt de projets.

La plateformefundit.fr concentre sur un site unique toutes les opportunités de mobilité et de financements accessibles aux chercheurs en sciences humaines et sociales. Elle s’adresse aux chercheurs français en sciences humaines et sociales qui veulent séjourner à l’étranger pour des résidences de recherche ou trouver des financements en France, en Europe et à l’international, ainsi qu’aux chercheurs étrangers qui souhaitent effectuer un séjour de recherche en France. En développant la plateforme fundit.fr, la fondation RFIEA poursuit trois objectifs prioritaires :
- accroître la réponse française aux appels à projets européens ou internationaux et augmenter la part des financements obtenus par les équipes françaises en Europe ou à l’international
- encourager la mobilité du potentiel de recherche français (notamment des jeunes chercheurs) en Europe ou à l’international
- accroître l’attractivité internationale des institutions de recherche françaises

L’utilisateur est invité à naviguer au sein de rubriques dédiées à la mobilité entrante et sortante, aux financements de projets individuels ou collaboratifs en Europe et à l’international. Des filtres permettent la recherche par discipline, par pays, par type d’institution, par programme H2020 et par thématique.

Chaque appel présente l’ensemble des conditions générales (description, date de candidature, financement, taux de SHS), liens (site officiel de l’appel, institution porteuse) et des contacts utiles (Programme Officers, points de contact nationaux, ingénieurs de projets).

La plateforme fundit.fr est également une base de données des acteurs du financement et de la mobilité de la recherche en sciences humaines et sociales. Depuis sa création, plus de 1500 appels ont été recensés et diffusés, et plus de 1200 institutions sont référencées.

> Faire une recherche sur Fund-it
> Les carnets de recherche de Fund-it

La plateforme fund┋it est financée par le Labex RFIEA+ (programme Investissements d’Avenir via l’Agence nationale de la recherche (ANR) et par la Direction générale de la recherche et de l’innovation du MENESR (dans le cadre du Plan national pour les SHS).



Le GIS « Moyen-Orient et Mondes musulmans »

Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) du CNRS « Moyen-Orient et Mondes musulmans » a été créé au 1er janvier 2013. Il a vocation à fédérer l’ensemble des équipes de recherche françaises qui travaillent sur ce champ, dans toutes les disciplines concernées (histoire, géographie, sciences politiques, sociologie, anthropologie, histoire de l’art, littérature, islamologie, philosophie).

Le champ concerné par le GIS s’intéresse en priorité au Moyen-Orient et au Maghreb. Il comprend aussi les « Mondes musulmans » : cette expression se réfère à une histoire et une culture communes, développés autour d’un noyau central, vaste Moyen-Orient qui s’étend du Maroc à l’Inde et à l’Asie du Sud-Est, en passant par l’Asie Centrale.

Dans cette perspective, le GIS Moyen-Orient et Mondes musulmans est partenaire de l’IISMM (Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman) et des autres GIS « aires culturelles » concernés : le GIS Asie et le GIS études africaines.

Financement de projets :Le GIS Le GIS Moyen-Orient et mondes musulmans a déjà été en mesure d’accorder 5 000 euros destinés à financer un projet, porté par des équipes partenaires du GIS.

L’objectif de cette aide était de permettre la préparation d’une proposition de plus grande envergure en réponse à un appel d’offre (notamment ANR, ERC).

Porteur du projet : Tout chercheur ou enseignant chercheur statutaire et en activité appartenant à l’une des institutions partenaires du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans peut être porteur de projet.

Participants : La participation des doctorants et jeunes chercheurs non-statutaires aux projets est très souhaitée et constituera un atout supplémentaire.

La participation des doctorants et jeunes chercheurs non-statutaires aux projets est très souhaitée et constituera un atout supplémentaire.

Les critères de sélection des projets sont les suivants :
• une thématique en relation avec les thématiques GIS ;
• association d’au moins deux équipes partenaires du GIS, sans exclure d’éventuels partenaires extérieurs ;
• innovation et originalité (les projets déjà financés ne seront pas éligibles pas plus que l’achèvement des projets en cours) ;
• interdisciplinarité, transversalité et comparatisme ;
• faisabilité et bonne adéquation entre les objectifs et la demande de moyens

Le GIS Religions. Pratiques, textes, pouvoirs

La finalité du GIS Religions est de créer une structure qui associe les disciplines, mette en réseau les équipes, et leur permette davantage de collaborer et de dialoguer. Le second objectif complémentaire est de faciliter la visibilité de cette recherche au niveau national et international.

Le GIS se propose de mener des actions selon les 6 axes de travail suivants :
- Croyances, représentations et pratiques quotidiennes des acteurs sociaux ;
- Le rôle politique des religions ;
- Devenir des confessions et des pratiques religieuses dans un monde pluraliste et globalisé ;
- Croyances religieuses et dimensions économiques de la société ;
- Production et circulation des textes ;
- Les espaces du religieux.

La Fondation Maisons des Sciences de l’Homme

Le Groupement d’Intérêt Scientifique Réseau National des Maisons des Sciences de l’Homme (GIS RNMSH), la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et la Très Grande Infrastructure de Recherche Huma-Num (TGIR Hum-Num) ont organisé un appel à projets interdisciplinaires destiné au soutien d’actions de recherche portées par les MSH et associant des équipes de Sciences Humaines et Sociales et hors Sciences Humaines et Sociales.

Le Réseau National des Maisons des Sciences de l’Homme (RNMSH) coordonne un maillage du territoire national de 23 maisons qui constituent des instruments de transformation des Sciences Humaines et Sociales basés sur l’interdisciplinarité, le développement de la logique de projet et l’ancrage territorial.

Les MSH développent des chaînes opératoires de traitement des données scientifiques qui s’appuient notamment sur des plates-formes technologiques organisées nationalement au sein du RNMSH.

Cet appel vise à apporter un premier soutien à des projets exploratoires. L’objectif est de soutenir des dynamiques d’incubation permettant de démarrer une collaboration scientifique interdisciplinaire. Le jury sera particulièrement attentif au caractère innovant des projets soumis. Les projets présentant un partenariat avec un chercheur et/ou une équipe à l’étranger seront appréciés. De même, les projets associant plusieurs MSH du Réseau national ou impliquant une des MSH associées seront appréciés. Les projets sélectionnés devront s’appuyer, pour leur déploiement, sur les services de la TGIR Huma-Num (stockage, hébergement, traitements, signalement et valorisation des données numériques dans ISIDORE).

> Voir les appels à projets

Les appels à chercheurs de la Bibliothèque nationale de France

La BnF publie chaque année son Appel à chercheurs.

Chaque année, la BnF lance son appel à chercheurs pour s’attacher la collaboration de jeunes chercheurs. Cet appel propose aux chercheurs un soutien financier au travers de bourses de recherche pour un montant total de 40.000 euros, grâce à la générosité de la BnF, de ses mécènes. Les candidats peuvent proposer spontanément des sujets de travaux. Afin d’éviter la dispersion des propositions, trois axes de recherche sont indiqués : étude et valorisation des collections ; histoire de la Bibliothèque nationale de France ; étude de la photographie et de l’histoire de la photographie.

Les informations générales, les conditions de candidature, les propositions de travaux ainsi que les dépôts, se font exclusivement sur la plateforme du CCSD (CNRS) sciencescall.org.

Les bourses de la fondation Thiers

La Fondation Thiers – Centre de Recherches humanistes fut créée en 1893 par Mademoiselle Dosne et placée sous le haut patronage de l’Institut de France.

Elle a pour objet de donner à des chercheurs dans le domaine des sciences humaines et sociales, les moyens de poursuivre leurs travaux pendant un an (Boursiers) selon certaines conditions.

> Voir les conditions de candidature

Mobilité internationale

Soutien à la mobilité internationale 2019

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS propose aux chercheur(e)s, enseignant(e)s-chercheur(e)s et ingénieur(e)s de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle, une aide pour la réalisation d’actions de recherche à l’étranger, en 2019.

Cette aide concerne toutes les disciplines et tous les types de missions de recherche (travail de terrain, consultation de sources, montage de projet, rédaction d’ouvrage ou d’article en collaboration…). Elle s’applique à toutes les destinations (dans le respect des règles de séjour en vigueur dans les pays choisis) et à tout type d’institutions d’accueil.

Par ailleurs, le CNRS liste les appels à soutien à la mobilité internationale

- Mobilité vers la Casa de Velázquez

- Mobilité vers l’Institut français d’archéologie orientale

- Mobilité vers l’Ecole française d’Athènes

- Mobilité vers l’Ecole française de Rome