Un regard scientifique sur les monothéismes depuis les origines jusqu’à l’époque moderne


Accueil > La recherche

Doctrines et spiritualités du pythagorisme

par claire - publié le

Programmes du LEM

Au Laboratoire d’études sur les monothéismes, le Pythagorisme est étudié par Constantin Macris qui s’intéresse en particulier à l’histoire de la tradition pythagoricienne, aux rapports entre philosophie et religion dans l’Antiquité et à la philosophie de la religion dans la pensée antique, des penseurs présocratiques aux néoplatoniciens.

 

 

> voir la page chercheur de Constantin Macris

 

Constantin Macris a de nombreux projets portant sur les pythagoriciens :

• Préparation d’un Companion to the Reception of Pythagoras and Pythagoreanism in the Middle Ages and the Renaissance, Edited by Irene Caiazzo, Constantinos Macris and Aurélien Robert, Leiden, Brill, à paraître en 2018.

• Un ouvrage de synthèse surPythagore pour la collection « Sagesses éternelles » des éditions Entrelacs (Paris). L’accent y sera mis sur les aspects éthiques et de mode de vie ;

• la traduction en anglais, avec introduction et commentaire, de la Vie de Pythagore par Porphyre pour la collection « Texts and Translations – Graeco-Roman Religion Series » de la Society of Biblical Literature ;

• la reprise, sous une nouvelle forme, du projet de publication d’un recueil d’études personnelles intitulé Dans l’ombre de Pythagore : pour une archéologie de la tradition pythagoricienne ;

• la mise en forme définitive d’une Annotated Bibliography on Pythagoras and Pythagoreanism (1815-2016) préparée depuis une quinzaine d’années maintenant ;

• la réédition, avec introduction historiographique, des travaux pythagoriciens de P. Boyancé ;

• les recherches (sous forme d’articles) sur deux aspects importants du pythagorisme ancien :
- la notion d’autorité et ses diverses formes,
- le caractère singulier des communautés pythagoriciennes à l’époque classique, notamment au moyen d’une comparaison originale avec d’autres hétairies politiques antiques ;

• les études concernant l’axe Philosophie et religion :
-  Theôria et vision mentale dans la pensée présocratique ;
- Les formes païennes d’ascétisme philosophique, d’érémitisme et (éventuellement) de monachisme ;
- L’influence de la philosophie sur la religion de l’Antiquité (études préliminaires en vue de la rédaction d’une monographie sur le sujet lors de la période quinquennale suivante [2024-2028]).

• À cela il faut ajouter le co-pilotage du projet « Pseudopythagorica » du LabEx Hastec. Sans oublier la participation au projet Raison et révélation : l’héritage critique de l’Antiquité, avec :
- une recherche sur la préhistoire de la naissance de la théologie comme science ; des journées d’études sur « Hommes divins et formes de divinisation dans l’Antiquité » ;
- un colloque international (co-organisé avec A. Stavru, Freie Universität, Berlin) sur «  Exemplum Socratis, exemplum Pythagorae : approches comparées » ;
- un colloque « Figures de sagesse dans l’Antiquité méditerranéenne et orientale ».

Vidéo


Constantin Macris :
Pythagore, « homme divin » du paganisme ancien

Programmes du LEM