Un regard scientifique sur les monothéismes depuis les origines jusqu’à l’époque moderne


Accueil > La recherche

Augustin et augustinismes

par claire - publié le , mis à jour le

Informations

Augustin d’Hippone (354-430) fut un géant de la pensée latine. En raison de l’importance de son œuvre dans la formation et le développement de la culture occidentale, le LEM lui consacre une place spécifique dans ses recherches sur le christianisme.

Trois axes sont privilégiés.
- Tout d’abord, l’édition, la traduction et l’annotation de ses écrits.
- Ensuite, la compréhension de sa pensée, la connaissance de ses adversaires, de ses interlocuteurs et du contexte intellectuel de son époque.
- Enfin, l’étude de la réception de sa doctrine, des débats qu’elle a suscités, des lectures dont elle a fait l’objet, des occultations, des ajouts et des modifications qu’elle a connue au long des siècles.

 

| Une perspective pluridisciplinaire

Ces recherches sont menées dans une perspective pluridisciplinaire, à la croisée de la philologie, de la philosophie, de l’historiographie et de l’histoire de la théologie. L’œuvre augustinienne est étudiée dans le temps long de l’histoire des concepts, de l’Antiquité à l’époque moderne. Il ne s’agit pas de construire la figure intemporelle d’un augustinisme flottant dans le ciel des idées ou traversant les âges, mais de comprendre son déploiement historique, c’est-à-dire les interprétations et les réappropriations de la pensée d’Augustin sur plus d’un millénaire. C’est en ce sens que l’on peut parler d’augustinismes au pluriel. Cette méthode suppose une attention particulière aux rencontres de la doctrine augustinienne avec d’autres philosophies et théologies, avec des conceptions scientifiques, dans le cadre de l’orthodoxie ou des hétérodoxies chrétiennes ou de la confrontation avec d’autres monothéismes.

 

| Associer les chercheurs du LEM en une recherche transversale

L’ampleur de l’œuvre d’Augustin ouvre de multiples champs d’études, comme l’anthropologie, la psychologie, les philosophies de la liberté et les doctrines de la grâce, les théories politiques et ecclésiologiques, l’exégèse biblique, la noétique, la mystique, l’esthétique, la théologie trinitaire. L’étude d’Augustin et des augustinismes croise donc la plupart des autres spécialités du LEM : néoplatonismes, gnoses et manichéisme, exégèse patristique, philosophie et théologie, monachisme.

Le pôle de cette étude est l’Institut d’Études Augustiniennes, qui est l’une des composantes du LEM. Éditeur de la Revue d’études augustiniennes et patristiques, des Recherches augustiniennes et patristiques, des collections « Bibliothèque augustinienne » et « Études augustiniennes », l’IEA met à la disposition des étudiants et des chercheurs sa bibliothèque spécialisée.

 

| Bibliographie sélective

Augustin, Les Commentaires des Psaumes 37-44,
sous la direction de M. Dulaey, avec I. Bochet, P. Descotes et P.-M. Hombert,
Bibliothèque augustinienne 59/A, Paris, Institut d’études augustiniennes, 2017.

Le rêve dans la vie et la pensée de saint Augustin,
M. Dulaey
Paris, Etudes Augustiniennes, 1973,
couronné par l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres (Prix pour un jeune auteur).

Augustin philosophe et prédicateur. Hommage à Goulven Madec, I. Bochet (dir.), Paris, Institut d’Études Augustiniennes (« Série Antiquité », 195), 2012.

« Le firmament de l’Écriture ». L’herméneutique augustinienne,
I. Bochet
Paris, Institut d’Études Augustiniennes (« Série Antiquité », 172), 2004.

Saint Augustin et le désir de Dieu,
I. Bochet
Paris, Institut d’études augustiniennes (« Série Antiquité », 95), 1982.

Post-scriptum :

Les programmes du LEM

Augustin et sa postérité

Controverses et histoire de la théologie

Travaux de l’Institut d’études augustiniennes

 

Vidéothèque


ISABELLE BOCHET : Une approche philosophique
de saint Augustin

SIMON ICARD : Des controverses sur la Grâce

ISABELLE BOCHET : Saint Augustin d’Hippone
La Foi prise au Mot