Laboratoire d’études sur les monothéismes

Un regard scientifique sur les monothéismes depuis les origines jusqu’à l’époque moderne


Accueil > Ressources

Le LEM et les Humanités numériques

par claire - publié le , mis à jour le

Ressources

Les sciences humaines sont aujourd’hui confrontées aux évolutions technologiques liées à la montée en puissance du numérique, qui offre de nouveaux horizons de recherche, en rendant possible l’analyse de grandes masses de données.
Si l’étude des textes écrits reste le fondement des recherches des historiens, des philosophes, des linguistes et des philologues du LEM, l’intégration du numérique dans les méthodes de travail (quand le domaine s’y prête) est désormais une étape importante de la recherche au Laboratoire d’études sur les monothéismes, comme en témoignent les bases de données élaborées au CERCOR et des projets ambitieux portés par des chercheurs qui soutiennent des programmes dans le domaine récent des Humanités Numériques.

Tout l’enjeu pour le chercheur quand il s’empare des humanités numériques est de ne pas laisser ce champ nouveau dans les seules mains des informaticiens techniciens qui ne comprennent pas toujours les enjeux scientifiques des projets.

Les projets

Les travaux se sont structurés autour de plusieurs projets nationaux, européen et internationaux :

 

PNG - 47.5 ko

Le Corpus des énoncés des noms barbares
La base de données CÉNOB ("Corpus des énoncés des noms barbares"), projet coordonné par Jean-Daniel Dubois et Anna van den Kerchove, est la seule base de données scientifique et internationale portant sur les énoncés des « noms barbares » dont sont témoins, jusqu’à la fin de l’Antiquité principalement, les documents et les textes magiques, mais aussi des écrits philosophiques (notamment néoplatoniciens) et théologiques (en particulier gnostiques), dans la Méditerranée orientale et occidentale. Mobilisant une approche interdisciplinaire et comparatiste, la base de données CÉNOB offre à la communauté scientifique un corpus complet des énoncés des « noms barbares » utilisés entre le VIe siècle avant notre ère et le VIe siècle de notre ère – période de la production des tablettes de défixion, objets archéologiques localisés, datés, et donc pris comme points de repère chronologique.

 

JPEG - 12.9 ko

Le Projet Col&mon
Issu de la convergence des programmes de recherche Collégiales et Monastères, COL&MON a pour objectif de constituer et d’analyser le corpus des monastères et des collégiales de l’espace français entre 816 et 1563 afin de comprendre, par une analyse spatiale du phénomène religieux, les ressorts de l’implantation et de l’évolution de ce réseau d’établissements qui sont des éléments majeurs de la géographie ecclésiastique médiévale. L’objectif est de renouveler la géographie ecclésiastique médiévale en proposant, de manière dynamique, des représentations cartographiques et de la data-visualisation des données spatio-temporelles.

 

COL&MON tire ses données de deux bases préexistantes :
- Collégiales : base de données des collégiales séculières de France (816 – 1563), réalisée et alimentée dans le cadre du LAMOP sous la direction d’Anne Massoni.
- Monastères : base de données qui rassemble le corpus des établissements monastiques français au Moyen Âge (Ve-XVe s.)
Ce corpus est réalisé dans le cadre du Centre européen de recherche sur les communautés, congrégations et ordres religieux (CERCOR), sous la direction de Noëlle Deflou-Leca.

 

JPEG - 11.6 ko

Nouvelle Gallia-Germania Judaica
La Nouvelle Gallia-Germania Judaica est un projet pilote (2017-2020) qui prépare un projet européen, coopératif et numérique : "Judaica en Europe". Ce dictionnaire numérique, contenant des articles sur les villes et les lieux de l‘Ashekenaz, de la période entre 900 et 1300, réinvente le concept de la Germania Judaica I, aujourd’hui centenaire, comme celui de la Nouvelle Gallia Judaica, et les poursuit de manière innovante. La NGGJ s’est constituée comme une plateforme web à base numérique et elle est orientée vers sa mise à jour continuelle et participative.
Le projet associe le LEM / NGJ et des institutions partenaires en Allemagne..

 

JPEG - 13.3 ko

Site web Mapping Spinoza’s Ethics (ethica.bc.edu). Il permet de visualiser la structure argumentative de l’Éthique de Spinoza, de deux manières : soit par des graphes représentant l’ensemble des connexions entre éléments (propositions, définitions, axiomes) dans la totalité de l’œuvre, soit par l’arbre généalogique (ascendant et descendant, constitué progressivement) d’un élément en particulier. Le site inclut aussi le texte de l’Éthique, avec une fonction "recherche" et une fonction "dictionnaire" reliée à la base de données Perseus. Ce site, coordonné par Jean-Luc Solère, a été conçu comme outil pédagogique pour l’enseignement de l’Éthique.

Les bases de données

JPEG - 4.3 ko

La base de données CENOB  : Elle intègre les écrits ou autres documents rituels et les écrits philosophiques, théologiques et religieux dont le caractère rituel est absent ou sujet à débat, mais qui comportent des noms qui ont pu devenir ou être utilisés comme des « noms barbares ». La base de données ainsi réalisée permet des recherches interdisciplinaires relevant de l’histoire des textes, de l’histoire des pratiques magiques et de l’histoire de la pensée philosophique et théologique, ainsi que de celle des sociétés, des religions et des langues orientales.

 

JPEG - 6.2 ko

Base de données des Fasti Ecclediae Gallicanae : le projet a pour objectif la constitution d’un répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines des diocèses de la France dans ses frontières actuelles, de 1200 à 1500 : 141 diocèses continentaux et 6 diocèses corses. La base de données des Fasti Ecclesiae Gallicanae mutualise les travaux de l’ensemble des collaborateurs des Fasti. Autrefois au LAMOP (UMR 8589), les Fasti Ecclediae Gallicanae sont depuis 2018 gérés par le CERCOR-LEM. Le projet est soutenu par Huma-num, les universités de Lorraine, d’Angers et de Picardie, ainsi que par le Centre pontifical d’Avignon.

 

JPEG - 4.4 ko

Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés : consultation en ligne des deux volumes du Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés de Dom Laurent-Henri Cottineau (Mâcon, Protat frères, 1939).

 

JPEG - 4.6 ko

Établissements clunisiens en France : Liste des établissements clunisiens en France entre Moyen Âge et modernité, donnée par le chapitre général de 1735, publiée par dom Gaston Charvin au tome VIII de son édition des Statuts, chapitres généraux de l’Ordre de Cluny.

 

JPEG - 4.1 ko

Monastères : Corpus des établissements réguliers français au Moyen Âge. Fondé sur l’association de deux laboratoires (le CERCOR-LEM à Saint-Etienne et le CRIHAM à Limoges) et la collaboration d’une large équipe de chercheurs et d’enseignants-chercheurs, le projet est coordonné par Noëlle Deflou-Leca.

 

JPEG - 3.9 ko

Archivolte, fonds d’art religieux roman : fonds de 1 600 diapositives de vues d’édifices religieux romans, situés en France, Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Espagne, Italie et Hongrie. Le fonds a été numérisé grâce à un soutien du COSME (Consortium Sources médiévales) - TGIR (Très grande infrastructure de recherche) Huma-Num.

 

Portails numériques

JPEG - 5.4 ko

Le portail Web des Ressources numériques LEM-CERCOR est désormais disponible sur la plateforme TGIR Huma-Num. Il a pour objectif de présenter au public (étudiants, enseignants, chercheurs, grand public) une vue d’ensemble des outils en ligne liés aux activités de recherche des membres du laboratoire (sites Web, documents, éditions électroniques), ainsi que les événements concernant ces activités (colloques, journées d’études, séminaires, écoles d’été). Les ressources sont présentées par rubriques : les sites Web du LEM-CERCOR ; à la une (actualités et annonces) ; les séminaires et les journées d’études.

 

JPEG - 5.1 ko

Le portail des Études angevines : le site a pour vocation de fédérer les travaux menés sur l’espace angevin, tout en proposant une plateforme d’échanges et une série d’outils numériques. Il émane du programme ANR EUROPANGE.

 

 

JPEG - 6.2 ko

Le portail des Fasti Ecclediae Gallicanae est disponible sur la plateforme TGIR Huma-num : le portail propose une plateforme pour fédérer les travaux du projet mené pour la constitution d’un répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines des diocèses de la France dans ses frontières actuelles.

 

- En cours de construction, dans le cadre des axes de recherche au LEM-CERCOR, un site Web sur les Études Maçonniques à l’Université en région Rhône-Alpes Auvergne, du XVIIIe siècle à nos jours.

- En cours de construction, une base de données sur la représentation iconographique des bénédictines et cisterciennes en France aux XVe, XVIIe et XVIIIe siècles.

Post-scriptum :

Vidéo

Le Master Humanités numériques à l’EPHE